Les "Correspondances" d'Antoine

Publié le 22 Mai 2013

 

Ce qu'il faut retenir

L'exposition "Correspondances"

du 24 mai au 24 juin, Espace DREAM ARTS

15bis, Rue Imbert-Colomès, Lyon 1°, tel : 04.72.07.80.30

Vernissage, vendredi 24 mai à 18h30

 

 

 

 

Capture01-copie-2.JPG

Je vais réussir à faire cet article, je vais réussir, je vous le dis, d'autant que le concept est génial, généreux, sympathique et conçu avec talent et abnégation. N'en jetez plus. Oui, je suis fan des "Correspondances" d'Antoine Boureau. Antoine, vous le connaissez maintenant, bien, je ne sais pas mais vous savez que c'est le grand photographe qui bouge et qui monte. Il est passer par "Tirage-Art" et il est arrivé la chose suivante :

 

Il nous gratifie, depuis un an, d'un projet autour de son idées de correspondances avec les écoles qui m'a très vite séduit car il est sensible, fait avec les moyens du bord et parfaitement réussi, je le sais puisque j'ai vu les images. Il a réalisé avec une amie photographe, Lucie Moraillon, un travail photographique dans le camp de Chatila au liban. Avec l'appuie technique de cette très très bonne photographe, Antoine a voulu donner une dimension supplémentaire à ses "correspondances" en offrant aux enfants de ce camp Palestinien situé au sud de Beyrouth, un regard appuyé et immédiat sur leur vie quotidienne et sur leur façon peut-être finalement, en trame de fond , d'appréhender leur histoire dans ce camp.

 

panneau2.jpg

 

Le paralèle est intéressant puisque Lucie et Antoine ont travaillé aussi de la même façon ou presque avec des écoles françaises. Nous pouvons nous demander alors de quel façon chacun de ses enfants, séparés par quelques milliers de kilomètres et par le poids parfois d'évènements terribles, a abordé cette cession de prises de vue réalisées en argentique à l'aide d'appareils Holga. Le travail de Lucie et d'Antoine a pris une autre dimension, je vous l'avais dit, et mérite maintenant vraiment toutes les attentions tant il est un temoignage très fort de notre société avec le regard des enfants.

 

issam1Scan-130425-0003.jpg

 

L'exposition des images réalisées par les enfants du Camps de Chatila et par les enfants d'une école de Lyon (la classe de CP de l'école "Notre Dame Saint Joseph") seront présentées à partir de vendredi prochain, le 24 mai, sur les cimaises de l'espace Dream-Arts et jusqu'au 24 juin. Le vernissage aura lieu à 18h30, ce même vendredi et inutile de vous dire qu'il faut y aller. Nous sommes vraiment dans un domaine photographique généreux et exceptionnel auquel je prédis un bel avenir. Je tiens aussi à féliciter Lucie pour la qualité de son travail sur les images argentiques. Avec Michel, nous avons été "bluffés" par les grands tirages 90x90 cm réalisés sur papier Montval aquarelle. Franchement, du grand art.

 

A ne pas rater !!

 

A très bientôt

 

I.L.

Rédigé par tirage-art

Publié dans #Nos Artistes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

omnitech reviews 27/08/2014 14:15

I have always wondered what would it be feel like to live in the 20s or 30s. Can you even imagine the world? We have only a few pictures to tell the story. The people are so less and lived in remote areas at that time and everyone had time to wish others.