Y'a pas que la photo !!

Publié le 1 Décembre 2012

Et bien oui, l'impression fine-art n'est pas destinée qu'aux photographes. Ce n'est pas que nous ne les aimons pas (je suis mal placée pour dire cela !!), bien au contraire mais voila, d'autres acteurs sont là parfois pour nous rappeler que l'image peut être à l'origine autre chose qu'un paysage, qu'un portrait ... utilisant le médium photographique.

 

Deux artistes nous l'ont bien fait comprendre il y a quelques jours en nous proposant des oeuvres picturales et numériques diamétralement opposées tant au niveau de la technique qu'au niveau de l'approche. L'appareil photographique n'est pas là si ce n'est pour les besoins de la reproduction dans le premier cas. Sandrine Replat Farjon est en effet une artiste talentueuse grenobloise qui propose des oeuvres sombres certes mais toujours poétiques et parfois douces. Ces oeuvres nous conduisent ainsi directement dans d'improbables mondes imaginaires, dans des rêves remplis de mille détails parfaitemernt maitrisés. C'est une vrai bouffée d'oxygène qui nous a rempli de joie, la joie de faire des reproductions de dessins exceptionnels sur papier "INNOVA smooth cotton". Sandrine posséde enfin un site internet ou vous pouvez en découvrir davantage :  www.senyphine.com. N'hésitez surtout pas, ça vaut le détour !!

 

08.jpg

© Sandrine 'Senyphine' Replat

 

Et puis, dans la foulée, Nataly Bellone, illustratrice, est venue nous proposer des dessins réalisés à l'aide d'une tablette graphique, des dessins sobres et précis, très épurés mais tout de même riches de détails. Comme je vous l'ai annonçé, ce travail, bien que très différent et surtout plus lumineux, donne aussi la part belle à la finesse des traits. En ce sens, nous avons à faire à deux artistes exigeants. Mais les oeuvres de Nataly auraient tendance à faire davantage appel à notre interprétation plutôt qu'à notre imaginaire autour peut-être de la destruction, de l'abandon ou de l'éclatement des sens. Aussi précise soit cette interprétation, elle offre une vision du corps inhabituelle et remarquable. Nataly a choisi, enfin, de réaliser ses reproductions en "digigraphie" sur papier "CANSON Arches Aquarelle Rag", un choix résonné afin de s'appuyer dans son travail sur la réalité du vrai papier dessin, un choix très judicieux. Vous pouvez voir sa galerie "Digigraphie"  ICI en attendant bientôt un site plus complet sur l'artiste.

 

destroyed-to-be-reborn2bd.jpg© Nataly Bellone

 

Et oui, il n'y a pas que les photographes !!

 

A très bientôt

 I.L.

Rédigé par tirage-art

Publié dans #Nos Artistes

Repost 0
Commenter cet article