Stephane Possamai et les mondes engloutis

Publié le 6 Septembre 2012

C'était déjà la semaine derniere (la liste des articles en attente commence à être longue !!), Stephane Possamai a contacté "Tirage-Art" en urgence, je me souviens, pour la réalisation de ses tirages d'exposition à accrocher sur les cimaises du tout nouveau festival FOTOVAR (samedi 1° et dimanche 2 septembre), rendez vous déjà incontournable de la photo varoise et régionale. Il était embété car évidemment il lui fallait les images le jeudi alors que nous étions déjà lundi dans l'après-midi ... Mais pourquoi pas ? le challenge était intéressant et nous étions déjà en train de calculer pour voir si nous arrivions tout de même à respecter le sacro-saint temps de repos nécessaire aprés toutes impressions de ce type. L'avenir ne nous a pas donné tord.


 

87-file1-7-.jpg

 

 

J'ai alors reçu un travail extrémement original qui vraiment sortait de l'ordinaire par rapport tout d'abord au travail de  Michel, ensuite par rapport à d'autres types de travail que nous avons également eu la chance de recevoir. Avec Stephane, nous étions en terrain inconnu, sur une autre planète surprenante, curieuse et surtout sans accroche notable, point de netteté qui puisse nous réconforter, nous rassurer ou simplement nous ramener dans la réalité. C'est bien cela finalement qui tient le visiteur en haleine, le fait que nous basculons dans le fantastique : celui comme le dit si bien bien Stephane, de la littérature. Nous ne voyons pas les détails mais un peu comme dans un rêve, tout cela est tenu, plongé dans un brouillard, celui de la mémoire, celui de l'inconscience et de l'imaginaire,celui des "Mondes Engloutis".


 

87-file1-10-.jpg

 

Stephane, lors de FOTOVAR, a eu beaucoup de succés, je crois. C'est mérité. sa sensiblité, sa passion, ses expériences avec la technique photographique, son art de méler l'ancien et le nouveau avec bonheur et simplicité font que nous plongeons volontier dans ces mondes là. Nous voudrions, peut-être même les posséder car ils nous amènent loin, bien loin de notre quotidien parfois difficile. Cette série "Mémoires des mondes engloutis" a été réalisée, dixit toujours Stephane, à la croisée de deux autres mondes qui par un mariage que l'on pourrait croire hasardeux, ont donné ces oeuvres d'art : Le sténopé et le numérique !! Et oui. Bravo.

 

Retrouvez ses images, ses infos (je sais qu'il en a) sur son site:

  www.nianiania.org

 

 

A très bientôt

 I.L.

Rédigé par tirage-art

Publié dans #Nos Artistes

Repost 0
Commenter cet article