Les conseils de "Tirage-Art" - n°21

Publié le 8 Avril 2013

Vingt-et-unième conseils, déjà. Quelques conseils ont été des rappels obligés. d'autres des idées lancées comme cela en l'air et puis il y a ce 21° conseil qui va s'attarder sur la présentation de vos images, plus précisemment sur une idée de présentation classique, rapide, peu onèreuse, commode et multi usage ... Rien que cela.

 

La difficulté lorsque nous souhaitons présenter une image, c'est finalement? dés le départ de faire le bon choix. Dans le laboratoire " Tirage-Art", pour le moment dans l'incapacité de proposer du collage sur support divers : il faudrait pousser les murs, nous avons fait le choix, seulement pour le moment à titre personnel dans le cadre des expositions de  Michel, de faire une présentation classique, sobre et bien adaptée à la photographie : la présentation sous passe-partout. Evidemment, il n'y a rien de nouveau à l'horizon mais beaucoup de photographes considèrent cette option comme "has been", préférant l'aspect moderne et clinquant d'un beau "Dibond". Toutes les idées sont bonnes à prendre et finalement, ce qui va être prépondérant, c'est le devenir de l'image. que veut-on faire de cette image, une fois merveilleusement tirée sur un de nos superbes papier fine-art ?

 

Si vous souhaitez figer votre image dans une présentation définitive , si cette présentation est votre marque de fabrique, si vos images sont amenés à "sortir prendre l'air de temps en temps" (film protecteur obligatoire uniquement sur des papiers très lisses), si elle vous correspont et correspond à vos images, si c'est votre support de vente en sachant qu'en principe, une image numéroté et certifié ne doit pas être collée sur quelques supports que ce soit. je ne peux que vous conseiller de coller votre image en sachant qu'une fois collée, elle ne se décolle pas, en sachant qu'une fois abimée, l'ensemble est abimé avec comme choix, un recoupage du support ou la re-impression de l'image. C'est l'un des gros désavantage de ce type de présentation fragile si nous n'avons pas les boites adaptées. Mais, la solution est pereine lorsque le photographe est soigneux et exigent. Rien ne vous oblige, d'ailleurs, à mettre un passe-partout à vos images collées mais, attention alors au surcoût. La présentation devient très vite onéreuse.

 

verso.jpg

 

Et puis, il y a le classisisme. Nous restons dans la "photo-voyageuse, bucolique" qui peut s'habiller très différemment en fonction des envies et des saisons. Je m'explique. Si vous avez envie d'avoir la main sur votre tirage en permanence, si vous êtes sensibles à la démarche d'auteur photographe sans concessions. Si vous êtes maladroit et si l'encadrement vous semble un choix plus que judicieux par rapport à votre démarche, choisissez la présentation sous passe-partout, l'image étant emprisonner et "coincée" entre le passe-partout et le carton bois de fond, l'image étant aussi isolée de ce dernier carton par une feuille intermédiaire sans acide. Cette photo n'est alors pas collée, pas du tout, simplement maintenue par des coins en haut et en bas de l'image. Il y a un risque tout de même : voir son image se déformer si par malheur vous exposer dans une ambiance humide. Pour notre part, nous n'avons jamais rencontrer de cas pareil , sans doute parce que nous installons nos coins en laissant respirer l'image, un peu comme le ferez le poseur de parquet flottant. L'image tient par le seul fait qu'elle est prisonnière de l'ensemble alors parfaitement appliquée contre le cadre dépourvu de vitre. Les avantages indéniables (c'est du vécu) d'enlever la vitre sont multiples : nous sommes dans la réalité du tirage et du papier un peu comme pour un "Dibond" mais si par malheur le cadre tombe, vous n'abimez pas le tirage qui alors peut être récupéré avec le passe-partout pour retrouver un encadrement digne de l'image. Il vous faut simplement songer à vernir le tirage pour une meilleure conservation dans le temps. Cette disposition offre aussi un autre avantage, la possibilité immédiate de proposer, si vous ne l'exposer pas, des images à la vente soit sous blister prêtes à être encadrées, soit seule et toujours légères pour le transport.

 

recto

 

Les coûts par système de présentation sont très proches, voire identiques. C'est pour cette raison qu'il s'agit davantage d'un choix personnel réflechi. Pour information, Le cout d'un tirage 30x45 cm sur "Dibond" (2 ou 3 mm) est d'environ 40/50 € avec les chassis rentrants pour installation dans certains cas (mais pas tout le temps) et un papier fine-art de gamme moyenne (Torchon, par exemple). Le cout d'un tirage 30x45 cm vernis, sous passe-partout canson 50x70 cm 15/10°, carton de fond 2 mm, feuille séparatrice sans acide et blister de protection est d'environ 34 € tout compris. Reste à acheter les baguettes pour la présentation si vous le souhaitez et nous sommes entre 40 et 50 €.

 

A vous de voir et à très bientôt

 I.L.

Rédigé par tirage-art

Publié dans #Nos conseils

Repost 0
Commenter cet article