Les conseils de tirage-Art - N°13

Publié le 23 Mars 2012

... Ou comment réaliser une présentation simple d'exposition

 

C'est enfin arrivé, vous avez "budgétisé" votre exposition. Vous savez parfaitement quel format vous souhaitez, aussi bien pour les tirages photos que pour les encadrements. Et bien, maintenant cette exposition, il va vous falloir la mettre en valeur et si une des premières mises en valeur concerne le choix des papiers en direct dans la boutique www.tirage-art.com ou par téléphone, la finalité est tout de même de montrer que cette démarche entamée dés la réalisation des agrandissements doit se poursuivre sur les cimaises de votre future exposition. Comment ??

 

L'encadrement

 

Si vous le voulez bien, nous allons faire un rapide retour sur l'encadrement. Lors du numéro précédent (N°12), Nous avions pris l'option très sobre (surtout financière) de choisir un encadrement ultra standard par le format bien sur mais surtout par l'origine du matériel, choisi alors en grande distribution. C'est un choix qui se respecte mais qui n'a pas l'attrait de l'originalité, il faut le reconnaitre. Je vous invite, tout de même donc à doublé votre devis initial auprès d'encadreurs spécialisé. Sur des produits simples, ils peuvent vous surprendre. Néanmoins, si nous restons sur notre première option, il va bien nous falloir créer l'originalité avec nos photos bien sur (j'espère) mais aussi par des choix de présentation différents. Nous resterons toutefois sur une présentation de type "galerie" à savoir un encadrement très sobre, linéaire et fin; pour résumé, sans prétention aucune mais qui mettra l'esentiel en valeur, à savoir l'image ... Seulement l'image.

 

Les passes-partout

 

Vous avez votre tirage. Vous avez votre cadre. Vous avez sans doute alors déjà fait un choix. il n'y en pas trente-six, il n'y en a que deux à savoir un encadrement sans ou avec passe-partout. L'absence de passe-partout va rendre très vite votre présentation très austère et plate. En effet, le passe-partout a l'avantage de donner du volume à votre encadrement. Il valorise indéniablement l'image. Enfin, il permet d'isoler avantageusement le tirage du contact nefaste de la vitre si vous en mettez une. Choisissez un passe-partout garanti sans acides et à PH neutre, il vous donnera la certitude d'une meilleure conservation de votre photographie. Choisissez le aussi d'une couleur neutre et "passe-partout" !! idéalement blanc ou blanc cassé. Vous pourrez ainsi réutiliser ces présentations pour d'autres expositions à venir avec de nouvelles images sans risque de discordance colorimétrique de mauvais goût. Préférez enfin des finitions décentrées pour vos images afin de donner à ces dernières beaucoup plus d'impact visuel. Un exemple simple : une image carré dans un encadrement rectangulaire, idéalement doit se positionner sur la partie haute du cadre exposé alors verticalement avec les marges hautes, gauche et droite identiques, la marge basse plus grande : une présentation très classique, il est vrai mais qui a fait ces preuves. Pour conclure sur ce point, le mieux serait de laisser libre cours à ses envies mais la réalité nous rattrappe alors bien vite.

 

La vitre

 

Vendue par défaut avec le cadre, elle est très utile car elle joue un rôle protecteur indéniable contre les agressions exterieures : poussières, rayon lumineux, touché ... mais elle altère le rendu visuel de l'oeuvre en l'absence d'option anti-reflet. Lorsque vous le pouvez, je vous conseille donc en exposition d'enlever la vitre car si vous avez choisi d'imprimer vos images sur un papier fine-art, ce n'est pas pour cacher la qualité et l'originalité de ce dernier derrière une barrière visuelle génante, je le répète : en exposition. Vos images en ressortiront qu'avec davantage d'attrait et d'intérêt, de contraste et de couleurs. Et pour ce qui est alors de la vitre, plutôt que de l'oublier dans un coin, mettez là en fond d'image (entre le fond de cadre et la combinaison image/passe-partout) ... Si vous n'avez pas de carton bien entendu pour compenser l'épaisseur manquante car la vitre alourdit toujours l'ensemble sans raison et peut toujours se briser dans le transport sans il est vrai alors abimer le tirage.Pour y aller de mon conseil, toujours en exposition, apportez systématiquement un ou deux tirages supplémentaires et une ou deux vitres car si vous avez la chance de vendre, c'est dans ces moments uniques "coup de coeur". Il est alors bien utile d'avoir une ou deux vitres disponibles pour équiper correctement l'oeuvre vendue et d'avoir une image prète à venir remplacer l'heureuse élue.

 

la fixation

 

Ce paragraphe clôture l'article mais il n'en est pas le moins important. En effet, quand je parle de fixation, je veux bien entendu aborder la délicate mission de positionnement de l'image au dos du passe-partout. Deux situations peuvent donc se présenter, le tirage est de la même taille que le passe-partout et accepte donc une marge blanche certes conséquente autour de la photo mais tellement pratique alors pour mettre votre image sous cadre. L'image alors prend naturellement place dans la fenètre prévue à cet effet. Ou alors, le tirage est plein format (99 % des cas) et il faut jongler avec un petit centimètre d'image condannée à ne pas voir la lumière du jour. Tracez alors simplement au crayon sec 2H sur la face caché du passe-partout, votre taille de tirage parfaitement puis apposez ensuite l'image sans la scotcher ni la coller !! Quel dommage d'abimer un tirage qui s'il est déjà mis en valeur dans un encadrement simple pourrez l'être d'autant plus, un jour avec une finition de meilleure facture. Ne collez pas vos tirages. Il existe des "petits coins" photos adhesif parfait dans la plupart des cas et au pire des cas, fabriquez-en. Vous pourrez disposer ainsi de votre image quant vous le souhaitez et la proposer avec ou sans encadrement dans des formules toutes très différentes. Mais cela implique de signer vos images soit sur la marge blanches s'il y en a une, soit au dos de l'image et de signer vos passes-partout !! et oui. Après tout, c'est maintenant les vôtres.

 

A très bientôt pour le N°14

I.L.

Rédigé par tirage-art

Publié dans #Nos conseils

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-David 30/05/2012 17:11

Merci pour tous vos conseils. Je me suis lancé récemment en photo etlais savoir si vous aviez une imprimante à conseiller pour les tests maison. Le l je vouabo où je vais m'a recommandé l'hp envy
110. Qu'est-ce que vous en pensez?
Merci d'avance.

tirage-art 01/06/2012 15:57



Bonjour Jean-David, je ne sais pas ce que vous entendez par "test maison" mais d'une façon générale pour des impressions test, il vous faudra mieux qu'une imprimante multifonction qui n'est pas
faite pour cela puisqu'il s'agit davantage d'imprimantes "de bureau", choississez plutôt une imprimante spécfique si vous ne souhaitez faire que du test. Ceci dit, je n'ai pas trop de recul la
dessus bien que j'en ai une à la maison. Un très bon test en revanche est de réaliser vos images en 10x15 via un service en ligne quelconque bas de gamme, si vos images passent cette épreuve,
elles seront alors parfaites sur un très beau papier d'art qui vous garantira un résultat optimum grâce à une chaine parfaitement calibré. C'est notre cas .


Merci infiniment pour votre message



Gazel 07/04/2012 19:54

Bonjour et merci beaucoup pour toutes ces informations.
Une question: dans votre choix de papiers-tirages, vous proposez des tirages sur toile.
Est-ce intéressant de présenter une expo avec uniquement des toiles ? (Je veux dire au niveau coût, mais aussi au niveau intérêt photographique.)
A bientôt sans doute

tirage-art 07/04/2012 20:56



Pour ce qui est du coût, si vous ne souhaitez pas mettre vos toiles en présentation dans des "caisses américaines", le prix de reviens est légèrement inférieur à une présentation classique sous
cadre et reste bien moins cher qu'une présentation sur Dibond, par exemple pour un résultat surprenant.


En ce qui concerne l'exposition, je ne pense pas qu'en photographie, cela soit rébarbatif, bien au contraire. Peut-être y a t'il interet à jouer sur des formats différents pour créer une
dynamique dans l'exposition,  pour générer des mariages heureux et des diptyques ou triptyques de bon ton entre les différentes images mais j'ai la conviction que l'on peut tenter
parfaitement ce type de présentation qui de plus fera une parfaite unité d'ensemble.


 


Merci pour votre message, ces messages constituent toujours des bons complèments aux articles. Il les rendent, de plus, plus vivants.


Bien cordialement


 



Pascal Vilain 25/03/2012 23:15

Merci pour ces précieux conseils, bien utiles pour le débutant que je suis, qui s'est mis en tête d'exposer - je ne vous l'apprends pas - et qui découvre toute la complexité de la tâche !

tirage-art 07/04/2012 20:57



Ben, c'est l'image qui commande !!