"Digigraphie" : 2 détails ....

Publié le 2 Octobre 2012

J'avais dit que j'en avais terminé avec la "digigraphie" mais il s'avère que non pour deux raisons qui font maintenant notre actualité. La première des raisons est liée à notre prestation de service proposée avec l'agrément et la deuxième des raisons est pratique, née d'une question toute légitime d'un photographe.

 

Depuis quelques jours, maintenant, nos tarifs concernant les tirages agréés "Digigraphie" sont en ligne et visibles en cliquant ICI. Ils couvrent l'ensemble des frais de réalisation et de déclaration de l'oeuvre sur le site "www.digigraphie.com", seul les frais d'envoi du tirage commandé ne sont évidemment pas pris en compte. Vous pouvez découvrir un exemple de page "photographe" réalisée sur le site en cliquant LA. "Tirage-Art" s'occupe donc de tout comme cela est convenu pour les laboratoires possédent le label, à savoir :

  • la mise en place du tampon sur le tirage.
  • la déclaration du tirage sur le site www.digigraphie.com.
  • la création de la fiche du photographe sur ce même site.
  • la délivrance d'un certificat d'authenticité "digigraphie".
  • la réalisation d'un espace sur le site  "tirage-art' (à venir).

Et justement en parlant de tampon à sec, je souhaite revenir sur la mise en place de ce tampon. Dès le départ, nous sommes partis sur le fait qu'il faut forcément une marge blanche pour insérer ce "marquage" définitif. Cette marge, en plus d'avoir une utilité pratique, permet aussi d'aérer l'image mais il est vrai qu'elle a un "défaut", elle mange l'espace du papier fine-art qui devient alors peut-être trop petit pour l'image dans le cas de tirages modestes. Cela peut-être une réalité. Nous conseillons tout de même de conserver une marge minimum en bas (en général) d'environ 3 cm de hauteur pour la bonne insertion du tampon. Deux raisons à cela : tout d'abord, le tampon de 2 cm de haut et 3 cm de long peut abimer le papier s'il est apposé trop prêt du bord, ensuite, il est possible que le tampon puisse "casser"  l'impression sur le tirage si d'aventure le photographe ne souhaite pas de marge. Ce risque est minime mais réel car l'encre pigmentaire n'est pas toujours stable immédiatement en sortie d'impression, c'est pour cette raison que nous laissons "reposer" 24 H le tirage avant emballage et expédition. Nous émettons ici que de simples constatations liées à notre pratique et à nos tests mais nous restons, néanmoins,  à la disposition du photographe pour convenir de la meilleure des solutions possibles, dans tous les cas.

 

A très bientôt

I.L.

 

Rédigé par tirage-art

Publié dans #Nos Activités

Repost 0
Commenter cet article

click here 04/08/2014 14:02

This is great news for the digigraphie website. The future looks bright for them. I really liked the rating options you people are giving to the customers. This would ensure better service as well as better customer satisfaction. Good luck with the website people.

tirage-art 26/10/2012 22:20

Il est bien confirmé qu'il est fortement déconseillé d'appliquer le tampon à sec sur une zone imprimée quel quelle soit. Le respect de la marge basse de 3 cm est donc un impératif